Catalogue
  • 40 ans d'expérience en Pharmacie et Nutrition
  • Conseils & Accompagnement
  • Produits testés en laboratoire
  • Notre centre diététique
    8 rue Mirabeau – PARIS 16°



Nutrisaveurs


Recherche
Marques

ARRETER DE FUMER ET PROBLEME DE SURPOIDS ?


Arrêter de fumer et problème de surpoids ? Programmes d'amincissement et sevrage tabagique pratique. Prévention et correction du vieillissement consécutif

Les faits : le rôle que joue le tabac dans le contrôle du poids est bien connu du public.
Toute une série de travaux épidémiologiques ont mis en évidence la difficulté d’arrêter de fumer. L’étude la plus complète est celle de D.Williamson publiée en 1991.
Extrait d’une Interview du Professeur G.Lagrue : sur les 60.000 décès annuels provoqués par le tabac, 25.000 à 30.000 ont pour origine des lésions artérielles dues au tabagisme.
Une association aggravante des risques de mortalité par accidents cardio-vasculaires par la prise concomitante de la pilule et du tabac.

Les épidémiologistes estiment que 20 à 30% des cancers ont pour origine un tabagisme régulier.

Une prise de poids est très souvent observée lors du sevrage tabagique, ayant pour conséquence soit une absence de motivation, soit une reprise du tabagisme quelques semaines voire quelques mois après la première tentative d’arrêter de fumer. La vérité : le poids du fumeur est inférieur à celui des non-fumeurs. Plusieurs facteurs sont à l’origine de ce changement métabolique :
  • L’augmentation des dépenses énergétiques, sous l’action catécholaminergique de la nicotine inhalée à chaque cigarette est de 8 à 10 Kcal.
  • La modification du goût et du type d’alimentation.
  • L’action centrale de la nicotine sur les centres de la satiété avec parfois survenue de fringale à l’arrêt.
Après arrêt du tabac, la prise de poids est logiquement suivie d’un retour au poids naturel. L’intensité de la prise de poids est corrélée au nombre de cigarettes qui étaient fumées par jour. Chez certains fumeurs, elle peut être très rapide et importante : de 10 kg et plus en quelques mois, ce qui est évidemment un facteur de rechute, surtout chez les femmes ! Il est possible de limiter cet effet pervers par le traitement de substitution nicotinique qui atténue et diffère cette prise de poids, entraînant le patient dans l’engrenage de l’échec.

À la suite du sevrage nicotinique, intervient un régime approprié qui crée un déficit énergétique favorable à la perte de poids acquis. L’addition de compléments alimentaires favorise l’amincissement et joue un rôle favorable sur l’humeur, complétant utilement l’action d’autres thérapies : un protocole de prise en charge diététique est à votre disposition pour éviter cette phrase d’excuse : "je vous préviens, si je prends plus de 4Kg, je refume immédiatement".

Arrêter de fumer et problème de surpoids. Autres effets indésirables du tabac corrigés par la diététique, associée aux compléments alimentaires de santé

Chaque bouffée de cigarette fait pénétrer une quantité impressionnante de radicaux libres, de produits incomplets de la combustion de ses composants comme l’oxyde carbone (CO) ou certains ayant une action cancérigène comme les goudrons.

Pour mémoire, l’oxyde de carbone se fixe préférentiellement sur l’hémoglobine. Par conséquent, une certaine quantité de globules rouges est inapte au transport de l’oxygène, entraînant une souffrance tissulaire : la symptomatologie de certaines maladies sera accentuée et le vieillissement accéléré !

La toxicité chronique due à la réactivité biochimique des radicaux libres et des composés organiques issus de la combustion d’une cigarette est bien connue. Soit elle est à l’origine de nos maladies mortelles, soit elle constitue un facteur aggravant.

Nos défenses antioxydantes nous protègent de ces agressions, mais une baisse de leur taux est le résultat d’une alimentation type cafétéria ou de l’action du tabac par exemple. Il est intéressant de consommer davantage d’aliments contenant les nutriments servant à leur biosynthèse et de valoriser ces conseils diététiques par l’emploi d'aliments et de compléments alimentaires qui soutiennent cette action réparatrice et préventive.

Arrêter de fumer et problème de surpoids. ? Programmes d'amincissement associés à des compléments alimentaires de santé. Quand ils sont conseillés à bon escient, leurs effets bénéfiques se manifestent pleinement ! le concept Nutrimed.

L'envie de perdre du poids est motivée par un modèle esthétique, pour retrouver une forme physique et pour des raisons de santé. Alors qu'on vous invoquera souvent ce dernier critère pour lequel des arguments biologiques sérieux sont mis en avant. Le premier est très personnel, correspondant à une image corporelle choisie et idéalisée, pouvant aboutir à des objectifs irréalistes et irréalisables !

Nous vous proposons différentes solutions personnalisées pour mincir et pour garder un poids de forme. Elles ne sont pas uniquement diététiques d'où la nécessité de votre compétence pour expliquer le rôle de chacune et son implication dans la stratégie de perte de masse grasse et de stabilisation durable.

Arrêter de fumer : la protection et la correction vis-à-vis de certains effets des effets nocifs du tabac. Prévention et correction du vieillissement consécutif. Vieillissement : sujet physiologique complexe, en fonction des connaissances :

Le vieillissement peut être défini comme une altération irréversible d'une ou plusieurs propriétés physico-chimiques du tissu macromoléculaire. Il se traduit par une diminution imperceptible puis évidente des différentes fonctions des tissus composant les organes de notre corps.

Au niveau cellulaire, le vieillissement a une origine génétique : différentes théories se partagent son explication et une origine métabolique venant du mode de production de l'ATP à partir de l'oxydation des substrats énergétiques. À terme, l'expression du code génétique se traduira par des anomalies de plus en plus aberrantes diminuant les capacités fonctionnelles de la cellule et la production de radicaux libres va endommager la structure de toutes les macromolécules.

Au niveau des tissus et des organes, une symptomatologie clinique et biologique peut mettre en évidence :

le vieillissement du tissu conjonctif et de la peau, du système nerveux et du système neuroendocrinien; de la masse musculaire, du système cardio-vasculaire; du système respiratoire, du système digestif et du rein; du système immunitaire.

Biologiquement, il existe de nouveaux marqueurs sanguins ou urinaires qui décèlent les anomalies du métabolisme à l'origine des maladies et de la vieillesse, qui visualisent l’atténuation voire l’effacement de celles-ci : les marqueurs du vieillissement général; les marqueurs complémentaires de cancers et de maladies cardio-vasculaires; les marqueurs spécifiques du vieillissement cérébral; les marqueurs du vieillissement hormonal.

Au niveau de l'individu, le vieillissement dit normal entraîne un certain nombre de modifications apparentes ou non qui ne sont pas toutes identiques chez tous les individus. L'âge auquel elles apparaissent, l'ampleur et l'évolution dans le temps sont des variables personnelles, sont la conséquence d'un mauvais usage ou l'absence d'usage d'une fonction pendant l'enfance et l'adolescence, sont liées aux facteurs de risques et aux stress, sont imputables aux maladies infectieuses ou autres.

Arrêter de fumer : la protection et la correction vis-à-vis de certains effets des effets nocifs du tabac. Prévention et correction du vieillissement consécutif. Les radicaux libres et les antioxydants

Si l'on connaît depuis longtemps les effets cellulaires des radicaux libres de l'oxygène, la mise en évidence de leur rôle biologique ne date que de la fin des années 1960. S'ils ne sont pas à l'origine du vieillissement, ils participent largement à son accélération.

La synthèse de radicaux libres est permanente au sein de la matière vivante. Ainsi la respiration cellulaire dans les mitochondries, les phénomènes de destruction des germes pathogènes par les globules blancs, les réactions de détoxication, la synthèse des prostaglandines comme l'action des rayonnements ( U.V. X gamma ) s'accompagnent d'une biosynthèse radicalaire physiologique.

Cette dernière est cependant limitée par l'action d'enzymes spécifiques et de piégeurs de radicaux libres, afin d'éviter toute altération définitivement dommageable du patrimoine génétique contenu dans les acides nucléiques, et, des macromolécules biologiques comme l'oxydation des lipides membranaires.

Naturellement, quels sont-ils ?

Inhibiteurs enzymatiques : les superoxydes dismutases, la catalase, la glutathion peroxydase. Piégeurs de radicaux libres : vitamine C + glutathion dans la cellule, vitamines E + A, dans les membranes, la méthionine, la cystéine, la taurine et le glutathion, le sélénium, le zinc, le cuivre, les composés polyphénoliques.

Mais s'il y a surproduction de ces radicaux libres, ces espèces chimiques très réactives vont alors exercer une action délétère dans de nombreuses pathologies cardio-vasculaires, en rhumatologie, en gastro-entérologie, en ophtalmologie, en pneumologie, en diabétologie, en cancérologie et plus généralement dans le processus de vieillissement.

Ce phénomène biologique naturel, mais parfois excessif est à l'origine de nombreuses recherches en vue de proposer des piégeurs de radicaux libres dont voici quelques exemples :

Composés d'origine naturelle conseillés grâce à la phytothérapie et à la nutrithérapie : les superoxydes-dismutases, la vitamine E, la vitamine C, les caroténoïdes, le lycopène, les flavonoïdes, les sulforaphanes, la lactoferrine, l'acide nicotinique, le glutathion...

La frugalité diététique est un conseil judicieux en choisissant des aliments à haute densité nutritionnelle mais faiblement énergétique qui apportent les nutriments plastiques et protecteurs et le minimum d'énergie à dissiper au niveau du métabolisme mitochondrial. Le rendement productif en ATP s'améliore et la synthèse parallèle de radicaux libres est fortement diminuée.

Le Collège Européen de Nutrition et de Traitement de l’Obésité (C.E.N.T.O.) tient à votre disposition une bibliographie exhaustive concernant la rédaction de cet article : arrêter de fumer et problème de surpoids, programmes d'amincissement et sevrage tabagique. B.COULHON Pharmacien-Conseil

Tout Medic-System sur les aliments diététiques hyperprotéinés, les compléments alimentaires naturels dans un programme d'amincissement lors du servage tabagique, sur les activités physiques par coach fitness et minceur. Visitez la page Google + de Nutrimed Medic-System

NOS ENGAGEMENTS
Conseils & Commande
01 45 20 44 21
Satisfait ou remboursé Livraison 48h 2 fois sans frais Paiement sécurisé
Chèques - Virements
RECEVEZ LES PROMOS & NOUVEAUTES
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
SUIVEZ-NOUS !
   
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site web