Catalogue
  • 40 ans d'expérience en Pharmacie et Nutrition
  • Conseils & Accompagnement
  • Produits testés en laboratoire
  • Notre centre diététique
    8 rue Mirabeau – PARIS 16°



Nutrisaveurs


Recherche
Marques

Baomix adansonia digitata : pulpe et fibres du boabab
Share |
  Retour

Collations Protéinées Fruit du baobab Baomix Chocolat Nutrilife


Baomix adansonia digitata : pulpe et fibres du boabab AGOJI PRO


BAOMIX : préparation alimentaire à base de la pulpe et des fibres du fruit décoqué de l’Adansonia Digitata (Baobab), source de fibres et de minéraux (calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse, zinc), naturellement riche en vitamine C, contient des acides organiques, antioxydante, présentée sous forme de poudre en paquet de 250 g.
BAOMIX pulpe et fibres du fruit du baobab sur Goople +
À revoir sur le reportage sur le fruit du baobab dans 100% MAG chaîne M6
Ref. constructeur : R.GOJI
Code EAN 13 : 3760190900012
26.00 €

Arrêt de sa commercialisation


BAOMIX LA FORCE DE LA PULPE ET DES FIBRES DU FRUIT
DU BAOBAB ADANSONIA DIGITATA


La pulpe de fruit de baobab (adansonia digitata) au goût sucré et acidulé a tout pour séduire notre envie de santé.

Il faut dire que la pulpe du fruit de cet arbre africain renferme trois fois plus de calcium (380 mg/100g) que le lait demi écrémé.

Elle dope trois à six fois plus que la pulpe d'orange fraîche, avec près de 190 à 300mg de vitamine C pour 100g (contre 50 mg).
La capacité antioxydante de la pulpe du fruit du baobab avoisine avec celle du jus de raisin.

Elle vous donne la pêche autant que la pulpe de la banane déshydratée.

À retenir, BAOMIX le fruit du baobab ( adansonia digitata) apporte deux fois plus de fibres que des céréales au son pour le petit déjeuner.

Indispensable et vraiment naturelle, l'association des minéraux et acides organiques de la pulpe du fruit du baobab (adansonia digitata) pour neutraliser l'acidité métabolique latente.


DÉFINITION : préparation alimentaire à base de la pulpe et des fibres du fruit décoqué de l’Adansonia Digitata (Baobab), source de fibres, naturellement riche en vitamine C, contient des acides organiques, présentée sous forme de poudre en paquet de 250 g.

UTILISATIONS : Pour préparations culinaires ou cocktails, dissoudre deux cuillères à café de poudre dans un verre d’eau, de jus de fruits, de thé glacé, de lait ou yaourt une ou deux fois par jour, de soya.

Découvrez aussi le petit déjeuner tonique, en ajoutant à votre bol de cacao deux cuillères à café de BAOMIX.

COMPOSITION : la pulpe du fruit contient, 30% de matières pectiques, des sucres ; des acides organiques, notamment de l'acide citrique, malique, du calcium, des vitamines et des aminoacides. Plus précisément, la pulpe a été caractérisée par une faible teneur en eau (6–15 %), une forte acidité (68–201 mEq/100 g) et des teneurs élevées en sucres (20–32 %), acide ascorbique (125–312 mg/100 g), minéraux (6 %) et amidon (41–47 %). Les chromatogrammes obtenus sur la pulpe de fruit ont mis en évidence dix composés aromatiques dont le myristate d’isopropyle, un composé phénolique non identifié et le nonanal.

La pulpe du fruit du baobab (adansonia digitata) est très riche en acide ascorbique (vitamine C, 2500 à 3000 mg/kg), soit à volume égal six fois supérieure à celle contenue dans une orange. L'acide ascorbique a un rôle extrêmement important du point de vue nutritionnel et thérapeutique, par exemple comme solution au scorbut.

À l'essentiel du rôle métabolique de la vitamine C :
  • Elle intervient dans de nombreux métabolismes tissulaires, humoraux et hormonaux, en particulier pour son rôle antioxydant. Elle joue un rôle prouvé dans les fonctions hormonales, surrénalienne, thyroïdienne, sexuelle; dans le métabolisme du fer (stimule son absorption), du collagène, des glucides, des lipides, des protéines et acides aminés (en particulier, la tyrosine et la proline); dans le métabolisme musculaire et cérébral; contrôle l'ossification; lutte contre les infections bactériennes et virales; participe aux mécanismes de défense immunitaire de type humoral ou cellulaire.
  • Sa carence aboutit au scorbut qui atteignait autrefois les marins. À l'heure actuelle, on observe plutôt des états de subcarence due à un manque de fruits et légumes frais dans l'alimentation quotidienne.
  • La vitamine C est indiquée dans les états larvés de manque ou de sur-besoins. Elle est conseillée dans les saignements des gencives, stomatites, troubles de l'os, de la coagulation sanguine, dans les maladies infectieuses, dans états de surmenage physique et intellectuel, dans la malabsorption du fer, dans la convalescence, la grossesse, l'allaitement, dans les allergies, les intoxications diverses et médicamenteuses.

La pulpe du fruit du baobab ( adansonia digitata) contient aussi des quantités importantes d'autres vitamines essentielles telles que la Thiamine (vitamine B1) intervient dans l'assimilation et le métabolisme des glucides. Action sur le tube digestif et sur la transmission de l'influx nerveux. Sa carence aigüe induit le béribéri, des névrites, des polynévrites. Sa déficience chronique se traduit par une hypersensibilité au bruit, neuromusculaire avec contractures, la riboflavine (vitamine B2) intervient dans le métabolisme protidique principalement, dans le catabolisme des acides gras (respiration cellulaire). Sa carence entraîne une sécheresse des muqueuses, une conjonctivite et participe aux symptômes du béribéri ou encore la niacine (vitamine B3 ou PP) intervient dans la respiration cellulaire (dégradation du glucose et enzymes catalysant la formation d'énergie). Elle dilate les capillaires sanguins. Elle diminue le taux de triglycérides, la synthèse hépatique du LDL-cholestérol (action anti-athéromateuse).

Le goût acidulée la pulpe du fruit du baobab (adansonia digitata) est dû aux acides organiques tels que l'acide citrique et l'acide tartrique. Si l'on devait comparer cette acidité à l'un de nos fruits, elle est un peu plus marquée que pour celle des raisins secs. Ces acides sont par exemple utilisés par les peuples pasteurs d'Afrique pour faire coaguler le lait.

La notion de charge acide n'a aucun rapport avec la saveur acide, ainsi la pulpe du fruit du baobab, par sa richesse en acides organiques est classée dans les aliments à pouvoir alcalinisant élevé. Cette particularité nutritionnelle, associée aux minéraux comme le potassium, le magnésium, le calcium en fait un aliment de choix pour combattre l'acidose métabolique latente due au mode alimentaire occidental, au stress, à l'inactivité physique ou à l'activité sportive de compétition.

Dans 100 g de pulpe du fruit du baobab, il y a 75,6% de glucides, 2,3 % de protéines et 0,27 de lipides et permet d'obtenir 300 mg de vitamine C; enfin, le fuit décoqué contient des fibres dont la quantité peut atteindre 45 g pour 100 g de produit fini, obtenu par pilage au mortier et tamisage.

Les effets de fibres alimentaires végétales de la pulpe du fruit du baobab (adansonia digitata):

  • Au niveau du transit intestinal, les fibres vont augmenter le volume du bol alimentaire et normaliser la durée du transit Au niveau des selles, il y a une modification dans la composition et dans le poids par augmentation de la masse bactérienne.
  • Au niveau du métabolisme lipidique et des sels biliaires, les pectines séquestrent les acides biliaires (particulièrement ceux qui sont déconjugés) avec pour conséquence d’empêcher leur absorption intestinale, leur dégradation bactérienne en acide désoxycholique et lithocholique (ces acides semblent jouer un rôle promoteur dans la carcinogénèse du colon). On note une diminution de la teneur en lipides et triglycérides au niveau du foie. Les fibres solubles sont plus efficaces vis-à-vis des acides biliaires et les fibres insolubles vis-à-vis des triglycérides.
  • Au niveau du cholestérol : La consommation de fibres abaisse la cholestérolémie. Du fait de la séquestration des lipides alimentaires dans le gel des pectines, il y a moins de phospholipides disponibles pour disperser le cholestérol alimentaire ce qui entrave son assimilation. L’un des acides gras volatils produits dans le colon : l’acide propionique joue un rôle dans la régulation de la synthèse endogène du cholestérol. Les sels biliaires voient leur excrétion augmentée ce qui oblige une partie du cholestérol endogène à entrer dans le pool des acides biliaires pour compenser ces pertes.
  • Au niveau du métabolisme des glucides, les fibres jouent un rôle dans le tube digestif par action sur l’assimilation des glucides et des sécrétions hormonales afférentes, et à distance par l’acide propionique produit de leur métabolisme par les bactéries du colon. La formation de gels par les pectines ralentit la vidange gastrique, ralentit l’absorption des oses, isole les glucides de l’attaque enzymatique, augmente la liaison de l’insuline avec ses récepteurs spécifiques : les cellules utilisent mieux le glucose...Tous ces effets se cumulant pour donner une glycémie plus équilibrée.

La poudre de pulpe du fruit du baobab (adansonia digitata) est également très riche en minéraux, calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse, phosphore, zinc ainsi qu’en acides gras essentiels : le profil des acides gras ont montré que l'acide oléique et linoléique (oméga-6) sont les principaux acides gras non saturés, alors que l'acide palmitique est le plus important des acides gras saturés.

Deux cuillères à café de BAOMIX contiennent 44% de fibres dont 22,4% soluble et 22,6% insoluble. Les fibres solubles naturelles sont équilibrantes pour la flore intestinale et participent à un bon transit et à l'équilibre métabolique glucidique et lipidique.

Excellent, utile voir indispensable pour la diététique du sportif, pour son apport en sucres lents et rapides en phase de récupération, pour son pouvoir de neutraliser l'acidité métabolique grâce aux acides organiques, pour son action antioxydante.

Les propriétés naturelles antioxydantes et neutralisantes de l'acidité métabolique latente du BAOMIX BIOLOGIQUE jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le vieillissement et les pathologies chroniques dont les symptômes sont accentués par le mode de vie occidental.
BAOMIX est particulièrement recommandé à toute personne désirant retrouver et/ou conserver santé et vitalité : séniors, enfants en phase de croissance, étudiants, sportifs.

Entièrement naturel, 100% biologique, BAOMIX ne contient pas de conservateur ou colorant, de sucre ou de sel, ajoutés.
Stocker dans un endroit frais, à l’abri de l’humidité.

Apports nutritionnels moyens pour 100 g du fruit du baobab : 75,6% de glucides, 2,3 % de protéines, 0,27 de lipides, 300 mg de vitamine C 500% des A.J.R.

Origine Sénégal, produit par BFCS baobab Fruit Company, distribué par AGOJI Company France.

Plus d'information sur le baobab, visitez le site de l'Institut pour l’Étude et la Conservation du Baobab INECOBA

Tout Medic System sur les aliments diététiques et régime protéiné, les compléments alimentaires naturels minceur et antivieillissement, sur les activités physiques par coach fitness et minceur, sur les les soins beauté et santé de la peau : les cosmétiques de rajeunissement facial.
DATE DE PUBLICATION : 
2013-03-12
Allégations : 
Exclusivement celles imprimées sur les boîtes
PAGE WEB : 
Revue des dernières publications sur ces nutriments
Nutrimed : 
Notre conseil diététique pour un usage à bon escient

NOS ENGAGEMENTS
Conseils & Commande
01 45 20 44 21
Satisfait ou remboursé Livraison 48h 2 fois sans frais Paiement sécurisé
Chèques - Virements
RECEVEZ LES PROMOS & NOUVEAUTES
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne
SUIVEZ-NOUS !
   
Site réalisé avec PowerBoutique - logiciel pour créer son site web